#SilverGeek2021

Silver Geek se réinvente en 2021 avec de nouveaux ateliers numériques ludiques et une compétition Esport en ligne inédite !

Depuis un an la crise sanitaire de la COVID-19 a mis en lumière des enjeux sociétaux auxquels Silver Geek et ses partenaires apportent des réponses concrètes grâce aux actions menées depuis 2014 : lutte contre l’isolement et l’exclusion numérique des séniors, et remise en activité physique adaptée pour combattre les effets de la sédentarité.


Grâce aux ateliers numériques et vidéoludiques animés par des jeunes volontaires en service civique dans 9 régions, près de 200 séniors participeront cette année à la 6ème édition de la compétition Esport sénior organisée par l’association Silver Geek et ses partenaires.

Organisés à l’échelle départementale et régionale, les Trophées des Seniors Silver Geek permettent aux personnes âgées de plus de 65 ans, participants aux ateliers Silver Geek, de concourir à une compétition de Wii Sports Bowling®.

Les challenges départementaux se déroulent depuis le 15 mars dans les structures séniors partenaires et sont à suivre sur notre site internet

Des séniors fragilisés par la crise sanitaire

Silver Geek continue d’essaimer ses actions dans de nouveaux territoires dans un contexte où nous avons plus que jamais la nécessité de lutter collectivement contre :

  1. L’isolement des personnes âgées : 1 personne âgée sur 3 est en situation d’isolement. Un tiers d’entre eux n’ont que les relations de voisinage comme réseau de sociabilité, un réseau qui a tendance à s’affaiblir depuis le début la crise. D’après le rapport publié par l’association « Les Petits frères des pauvres » en juin dernier, 650 000 personnes âgées n’ont trouvé personne à qui parler durant le 1er confinement.
  2. L’exclusion numérique : selon une étude de l’INSEE parue en octobre 2019, 90% des 75 ans et + éprouvent au moins une incapacité numérique et 64% ne se sont pas connectés à internet au cours de l’année. Les problématiques d’équipements ont été adressées par des opérations solidaires telles qu’un Monde de Liens, mais c’est bien dans l’accompagnement des séniors en matière d’usages que les besoins perdurent.
  3. La dépendance physique : la sédentarité et le déconditionnement apparaissent comme une 2ème catégorie d’effets secondaires liés au confinement. En effet, une personne âgée perd environ 10 à 15 % de sa force musculaire par semaine d’immobilisation… un facteur indéniable d’accélération de leur dépendance.